SNUipp - FSU Dordogne
http://24.snuipp.fr/spip.php?article3104
Compte rendu CTSD carte scolaire du 2 février 2018
vendredi, 2 février 2018
/ SNUipp 24

PRÉSENTS

DÉCLARATION LIMINAIRE À VOIR ici

ORDRE DU JOUR

COMPTE RENDU

ÉTUDE DE LA LISTE DES PROPOSITIONS CTSD

ÉVOLUTIONS DE STRUCTURES À COMPTER DE LA RENTRÉE 2017

A- Évolutions liées à l’aménagement du territoire scolaire

1. Mise en œuvre pour la rentrée 2018

Circonscription de Sarlat- Est Dordogne

2. Bilan de la convention relative à l’aménagement du territoire scolaire signée en 2016

B- Autres situations

C- Circonscriptions

Afin de s’adapter aux évolutions territoriales (communes nouvelles, nouvelles structures), le périmètre de certaines circonscriptions est modifié comme suit :

LES PROPOSITIONS DE MESURES

A- Création d’emplois

1- CP dédoublés :

2- Moyens provisoires reconduits à titre définitif :

3- Moyens provisoires reconduits à titre provisoire pour l’année scolaire 2018/2019 :

4- Ouvertures à titre provisoire :

5- Situations à surveiller en ouverture :

6- Dispositif « plus de maîtres que de classes » : création de 4,5 supports

7- ASH :

8- Remplacement :

9- Supports spécifiques :

B- Les situations d’écoles à examiner en retraits d’emplois

Nous sommes intervenus sur toutes les situations dont nous avions connaissance. Nous avons avancé les arguments donnés par les équipes. Nous avons déploré le fait que de nombreuses classes (voire écoles) seront fermées alors que les effectifs se maintiennent et que parfois sont même assez élevés.

Spécificité de Périgueux : Pour la DASEN la ville de Périgueux réfléchi à un redécoupage de sa sectorisation ce qui explique pour l’administration la fermeture de certaines classes.

1- Les écoles : (lieu de fermetures en rouge)

2- Moyens provisoires non reconduits :

La DSDEN avait oublié ce paragraphe. Nous avons dénoncé le fait que les collègues dans ces écoles n’aient pas été prévenus.

C- Les retraits d’emplois en dehors des classes

1- Dispositif « plus de maîtres que de classes » :

Pour le SNUipp-FSU24 ce dispositif qui a fait plus que ses preuves est abandonné sans qu’aucun bilan officiel n’en ait été tiré. Nous regrettons qu’une fois de plus les collègues, qui se sont investis sans compter depuis parfois 5 ans soient mis devant le fait accompli, et que les élèves les plus fragiles soient une fois de plus sanctionnés.

Nous sommes également intervenus pour savoir sur quels critères ont été choisis les PMQC qui seront réimplantés (postes profilés ).

La DASEN nous répond que les choix ont été orientés sur les écoles en veille de politique de la ville, les sorties d’Education prioritaire et politique de la ville.

Nous avons fait remarqué que de nombreuses écoles correspondaient à ces critères. La DASEN nous informe que ces choix ont été fait conjointement avec les IEN qui ont évalué notamment la qualité du travail en équipe.

2- Autres supports :

RÉSUMÉ DES MESURES

VOTES

Il n’y aura donc pas de CTSD de repli (pour ce faire il faut qu’il y ait un vote contre de toutes les organisations syndicales)


Les élus du FSU24 : Vanda Bonnamy, Alain Chabrillangeas, Vincent Perducat, Teddy Guitton,Abderafik Babahani, Véronique Pinoteau, Alain Barry
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.