www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : AESH AVS EVS AED CUI 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 novembre 2019

Conditions de Travail : audience DSDEN du 12 novembre maj du 13 nov

Maj du 9 novembre : Compte rendu audience intersyndicale du mardi 12 novembre 2019

 Administration :

  • M. Caillaut ( IA-DASEN)
  • Mme Coquelin (SG)
  • M. Griffoul (IENA)

 Organisations syndicales

  • FSU : Vincent Perducat
  • SE-UNSA : H. Maleterre
  • SGEN CFDT : X. Marliangeas

 Début de la réunion : 16h00

  • fin à 17h45

Cette audience était demandée le 6 novembre : jour du CHSCT ministériel suite au suicide de notre collègue Christine RENON. Elle n’a pu avoir lieu que le 12 novembre en Dordogne : le 6 se tenait le CT académique.

Les OS portent la problématique des conditions de travail de tous les collègues (malaise enseignant), avec des accents mis sur la direction d’école, l’inclusion scolaire, et les conditions faites aux AESH en ce début d’année.

Réponse de l’IA :

Sur le malaise des enseignants :

  • L’assistante sociale fait remonter une augmentation des rendez-vous liés à des demandes de reconversion, des demandes liées à l’Indemnité de Départ Volontaire (IDV) ou des expressions de lassitude professionnelle.
  • Pour l’IA les nombres ne paraissent pas réellement significatifs, mais la préoccupation existe. On nous rappelle l’existence du réseau PASS, mis en place par la MGEN.
  • L’IA n’est pas opposé à un travail du CHSCT sur la question mais se demande sur quelles pistes et modalités celui-ci pourrait travailler. Quelles formes de prévention pour quels résultats ?

Sur la direction d’école :

  • Annonce de la consultation des directrices et directeurs par l’enquête ministérielle et par des réunions de concertation aux niveau des IEN (hors temps de classe, sur invitation).
  • L’IA nous annonce la mise en place d’un groupe de travail académique, comme il en existe déjà un pour les chefs d’établissement du second degré qui aurait une déclinaison départementale dans lequel siégeraient des représentants des organisations syndicales mais des collègues directrices-teurs choisi-es ailleurs « car tout le monde n’est pas syndiqué »(sic).
  • Il nous annonce aussi une possible remontée en charge du dispositif des emplois service civique.
  • La réflexion sur ce qui arrive dans les boites mail des écoles pourrait être reprise, avec l’idée de priorisation des taches… Voir aussi la simplification (ou suppression ?) de certaines taches dans ONDE (création des fiches élève à l’inscription en mairie, prise en charge d’affelnet par les collèges…), mais ces aspects relèvent de décisions nationales…

A propos de l’inclusion :

  • L’IA se félicite de la création de la mission départementale « enfants à conduites troublées » et que la collègue nommée l’assume avec succès depuis le début de l’année. De grands services sont ainsi rendus aux équipes enseignantes, aux enfants et aux familles. M. Griffoul ajoute que notre collègue est très sollicitée. L’idée qu’elle intervienne au cours d’un CHSCT pour présenter son rôle aussi bien en termes de prévention que de remédiation est évoquée.
  • L’IA fait ensuite un point sur la mise en place des PIAL. Elle se poursuit avec en ce moment la nomination des coordonnateurs : 1 premier degré et 1 second degré par PIAL qui cette année n’auront pas de décharge (ce qui est prévu par le texte) car la circulaire ministérielle est arrivée trop tard pour les prévoir dans le cadre de la carte scolaire. Les coordonnateurs devraient par contre recevoir des compensations financières (IMP, HSE ou IPE). Les AESH vont être réunis par l’IA, pour leur expliquer et les accompagner dans les changements qui interviennent.. M. Griffoul rappelle qu’elles et ils font partie de l’équipe éducative au même titre que les ATSEM. Il va falloir adopter de nouvelles attitudes professionnelles pour que chacun remplisse son rôle auprès des enfants.

Maj du 8 novembre
 le mardi 12 novembre 2019 à 16h00, le Dasen recevra en audience les organisations SNUipp-FSU / SGEN-CFDT / SE-UNSA suite à la demande de l’intersyndicale formulée le 5 novembre

Article du 5 novembre

Le mercredi 6 novembre prochain sera une journée forte de rassemblements et de mobilisations avec une volonté de véritable prise en compte des conditions de travail des enseignants.

A cette occasion et pour montrer notre attachement à cette cause, les organisations syndicales FSU, UNSA Education et SGEN-CFDT de Dordogne sollicitent une audience auprès de l’IA-DASEN

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse adressé ce jour à la presse locale.

PDF - 30 ko
communiqué de presse

 

39 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.