www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : CTD, CDEN, carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
31 janvier 2019

Compte rendu GT carte scolaire du 31 janvier 2019

Compte rendu du groupe de travail « carte scolaire » du 31 janvier

  • L’IA-DASEN conserve ce GT car ce sont les habitudes du département, mais il veut voir à l’usage et se réserve la prérogative de le supprimer si son évaluation s’avérait négative.

Présents

  • Administration : M Caillaut (IA-DASEN), M Griffoul (IENA), M Brevet (SG)

  • SNUipp 24 – FSU : Sandrine Lafon, Alain Chabrillangeas, Alain Barry, Hervé Mignon

  • SE- UNSA

  • FO

Situation du département de Dordogne

  • Dotation de – 7 postes pour la Dordogne

  • Prévision d’effectifs pour la rentrée 2019 : - 600 élèves

  • Prévision d’effectifs pour la rentrée 2020 : - 650 élèves

  • P/E actuel (nombre de postes pour 100 élèves) : 5,73

  • P/E à la rentrée 2019 : 5,83

En fin de journée l’ensemble des élus, des directeurs, la préfecture recevront les éléments de carte scolaire de la part de la DSDEN24.

Objectifs au niveau national

Le premier degré est la priorité du ministre : 2325 moyens en plus au niveau national

  • dédoubler les classes de Cp et Ce1 en REP et REP+

  • répondre à la diversité des territoires

  • montée en charge de la stratégie sur le plan « autisme »

Objectif au niveau départemental

  • Dédoubler les classes de CE1 dans les 5 REP (10 à 12 créations de postes)

  • Sur certains secteurs la difficulté est réelle avec le dispositif « 100% de réussite », Quelques créations sont envisagées (ce ne seront pas des PMQC)

  • Accompagner les projet en tissu scolaire

    • la nouvelle convention n’a pas été signée par l’Union des Maires

    • la dotation de – 7 est due à la non signature, cette dotation aurait pu être de 0 si la convention avait été signée

  • Pilotage pédagogique : certains directeurs en milieur rural auront des moyens de décharge supplémentaires pour assurer une coordination (il n’y aura aucune perte de décharge pour les directeurs et chargés d’école en place. Il ne s’agira pas d’un poste de « super-directeur »

    • faciliter la mise en place cycle 3 (liaison avec le collège)

    • harmoniser le travail entre écoles

  • Accompagner les évolutions démographiques positives

  • Renforcer l’ingénierie de formation

    • création d’un poste de CPD maths dans le cadre du plan Villani-Torossian

  • Poste de coordonateur ASH

    • fonction d’observation de la difficulté et de médiation envers les familles

Etude des mesures de carte scolaire

  • après fermeture, les moyennes ne remontent pas au delà de 24 (hormis 4 écoles)

  • il n’y a pas de seuil de fermeture ou d’ouverture

  • si une fermeture entraine une incidence sur la décharge de direction, une attention particulière sera de mise

Le Snuipp-FSU 24 pose la question des fuites dans la presse

  • le Dasen regrette les annonces précoces de fermetures dans la presse. Cependant il rappelle que les décisions de fusions ou de transferts relèvent en premier lieu des élus

Propositions de fermetures (détails sur le tableau joint)

  • Postes classes (21,5)

    • 16 fermetures

    • 4,5 postes PMQC

    • fermeture de la maternelle Route d’Agonac (actée en 2018)

  • Postes classe provisoires non reconduits (7)

    • RPI 703 : Vézac – Beynac (fermeture)

    • RPI 427 : Faux (fermeture) - Issigeac

    • Villetroureix

    • Montpon Ménestérol

    • La Chapelle Gonaguet

    • Bergerac Bout des Vergnes

    • Coursac Maternelle

  • Postes hors la classe

    • Titulaires Remplaçants

      • retrait de 5 postes

        • 4 postes de BD (sur Nontron Nord Dordogne et Périgueux Sud)

        • 1 poste de ZBC (déch – de 4 classe) ré-ouvert à la rentrée si besoin sur le Sarladais

    • Postes ASH

      • le nombre définitif de départs en stage sera annoncé en CTSD (entre 7 et 11)

      • les candidatures retenues seront étudiées en CAPD

    • Un certain nombre de postes de maitres G ne sont pas pourvus, ils sont ré-examinés

      • 5 postes seraient fermés et ré-ouverts sur le dispositif « 100% de réussite »

    • Les postes de coordonateur REP de St Aulaye et Piégut ne sont pas occcupés

      • ces postes seront fermés et ré-ouverts en terme de décharge pour les directeurs de ces secteurs

  • Suppression d’un poste de CPD numérique

Propositions d’ouvertures (détail sur le tabelau joint)

  • Postes classes (14)

    • 4 ouvertures en classe ordinaire

    • 10 ouvertures CP/CE1 dédoublés

  • Postes classe provisoires reconduits (18)

    • 18 postes reconduits

  • Postes hors la classe : ouvertures (3…)

    • 1 poste Ulis à St Médard de Mussidan

    • 1 poste CPD maths dans le cadre du plan Villani-Torossian

    • 1 poste de coordonateur ASH (fonction d’observation de la difficulté et de médiation envers les familles)

    • moyens en décharges de direction annoncées plus tard (CTSD-CDEN)

Propositions de restructuration (tissu scolaire)

  • transfert du poste de Champniers Reilhac vers Piégut à l’étude

  • Hautefort – Badefols d’Ans : rupture du RPI envisagée

  • transfert du poste de Vergt de Biron vers Montpazier

  • fusion écoles maternelles et écoles élémentaires

    • Montignac

    • Périgueux : Les Barris – Maurice Albe

    • Thenon

    • Mensignac

    • Eymet

Notre analyse

  • Ces informations sont issues du groupe de travail. Elles sont amenées à évoluer en CTSD le 7/02 et jusqu’au CDEN du 14 février, voire jusqu’aux ajustements du mois de juin ou de la rentrée. Sur la méthode de travail nous constatons plus de transparence et de possibilités de dialogue, contrairement aux années précédentes. Le choix de présenter un nombre plus cohérent de mesures permet d’éviter une tension inutile dans les écoles. En outre la punition infligée à la Dordogne suite à la non signature par l’Union des Maires de la convention ruralité (- 7 postes) relève des vieux réflexes autoritaires ministériels qui sont bien dans l’air du temps. Malgré cette dotation négative, certaines situations évoquées en fermetures peuvent être révisées, et des besoins en ouvertures méritent d’être examinés et actés. Avec les collègues, les élus et les parents d’élèves, nous travaillerons afin d’obtenir une carte scolaire qui puisse s’inscrire dans notre démarche d’un Service Public de qualité.

Compilation des mesures




 

37 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.