www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : Résistance  / RESF 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 novembre 2018

RESF 24 n’a pas disparu maj du 14 nov 18

Maj du 14/11/2018

Maj du 13/11/2018

COMPTE-RENDU réunion RESF24 12 novembre 2018

  • Présent.e.s : des citoyen.ne.s,
  • Excusé.e.s : 8 personnes
  • Syndicats : FSU, SE-UNSA, CGT, CNT
  • Associations : LDH, OCCE, Femmes Solidaires, ATTAC, UPOP
  • Partis et mouvement politiques : Parti Communiste, Parti Socialiste, France insoumise
  • 30 personnes au total.

L’objectif de la réunion est de rassembler le plus largement possible les composantes du Réseau afin de reconstituer une équipe d’animation pour RESF 24.

La réunion débute par une présentation du contexte politique français et européen sur la question de l’accueil des étrangers et le respect de leurs droits. La « vague migratoire » illégale, qui est passée de 1,8 millions en 2015 à un peu plus de 200 000 en 2017 (chiffres de l’agence Frontex), est un argument électoral majeur pour les prochaines élections européennes.

Macron soi disant « chef des partis pro-migrants » a durci encore plus les conditions d’accueil avec la loi pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie : allongement de la durée maximale de rétention à 90 jours, contre 45 auparavant, rétention des mineurs, fichage des mineurs isolés, durcissement de l’accès à un titre de séjour pour les parents d’enfants français, limitation du droit du sol à Mayotte, vidéo-audience devant la CNDA etc…

Est rappelé ensuite l’historique de la création du Réseau Education Sans Frontières, en 2004, en réaction aux expulsions d’enfants et de leurs familles, et en 2006, en Dordogne, faisant place au Collectif d’aide aux Sans Papiers existant.

Le rôle de RESF est avant tout politique. Même s’il est parfois dans l’aide de la constitution des dossiers et l’orientation de leurs défenses, il est surtout une présence politique face à la préfecture qui applique la politique du chiffre que dicte le gouvernement. Et Macron fait aussi bien que Sarkozy et Hollande qui ont conservé un haut rendement d’expulsions et d’inhumanité. Et de non respect de la Convention de Genève et de la Déclaration des Droits de l’Enfant.

RESF a aussi une fonction d’information auprès des citoyens. Et c’est aussi là que le réseau est important pour relayer et faire passer un discours sur le respect des droits des étrangers et leur accueil dans la dignité.

Réseau Education Sans Frontières ne se substitue pas aux structures d’accueil institutionnelles comme les CADA (Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile) qui accueille les étrangers en demande d’asile pour toute la durée de l’examen de leurs dossiers.

Les représentant.e.s des assos, des syndicats, des organisations politiques présent.e.s s’engagent à relayer les infos et les actions, sur leurs journaux papiers/numériques auprès de leurs adhérents, à apporter un soutien logistique.

Rendez-vous est donc pris pour lundi 19 novembre, 18h, Bourse du Travail pour la constitution de l’équipe d’animation.

Article du 5/11/2018

Vous avez dû apprendre par la presse, selon les déclarations d’une personne, que RESF 24 n’existait plus. Même si son fonctionnement était devenu difficile au regard du peu de personnes impliquées lors des permanences, RESF 24 n’a pas disparu. L’aide aux personnes en demande de régularisation, et l’implication politique de RESF 24 sont toujours d’actualité même si cela ne se manifeste pas forcément de façon visible.

Le Réseau Education Sans Frontières est un collectif d’associations, de syndicats, de partis politiques et de citoyen.ne.s. et ne peut certainement pas disparaître sans la volonté de toutes ses composantes.

Je vous propose donc de nous retrouver LE 12 NOVEMBRE à 18h, à la Bourse du Travail. Nous redéfinirons ensemble, les implications de chacun.e dans RESF 24, et ainsi lui redonner une présence plus grande dans un paysage, où la défiance de l’étranger est devenue une préoccupation politique majeure des partis de droite en Europe.

Le 7 novembre à 18h, à la Bourse du Travail, a lieu une réunion du collectif de soutien à une famille irakienne menacée d’expulsion. RESF 24 est aux côtés de ce collectif. Vous pouvez y être présent.e car ce n’est que par le nombre que nous arriverons à sauver cette famille et ses enfants.

Cordialement

Jean-Michel Cherbéro

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.