www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : CAPD ( Mouvement, promotions, temps partiel, formation continue....)  / Autres (Congès de formation professionnelle, Liste d’aptitude, stage CAPA-SH... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
9 septembre 2017

CAPD de rentrée (8 sept 2017) : compte rendu

Compte rendu de la CAPD du 8 septembre 2017

Présentes

  • Administration 

    • Mme Laporte IA Dasen (Excusée pour le début de la réunion), Mmes Lebrun et Mazières (service DRHVE), Mme Pons (IEN), Messieurs Alayrac (IEN), Brevet (SG), Griffoul (IEN-A, Excusé pour le début de la réunion) et Navarro (Chef service DRHVE) Mme Bonny (brève apparition pour assurer le quorum en début de réunion).

  • Représentant-es des Personnels :

    • SNUipp-FSU 24 : Vanda Bonnamy, Sophie Mauduy, Jérémie Ernault, Frédéric Tardieu-Dussol et Vincent Perducat

    • SE-UNSA.

Monsieur Brevet ouvre la réunion et propose que les déclarations liminaires soient lues lorsque que Madame Laporte arrivera ce qui est accepté par les 2 organisations syndicales. En effet, avant la CAPD (et pendant son début) une délégation d’élus et de parents du RPI Jumilhac le grand/ St Paul La roche était reçue par Madame Laporte et Monsieur Griffoul.

Déclaration liminaire du SNUipp-FSU24 à lire ici

I. Ajustements de rentrée

  • Coursac : Un poste est attribué à l’école maternelle (forte poussée démographique pendant l’été), nous avions déjà pointé cette école lors de l’étude de la carte scolaire. L’école atteignant 4 classes elle se voit attribuer ¼ de décharge pour la direction.

  • Tursac : une des 2 enseignantes accepte d’être « redéployée » sur le RPI Plazac St Léon sur Vézère suite à une très forte chute des effectifs.

  • Il a été proposé la même chose à la maternelle du Gour de l’Arche, nos collègues ont à juste titre refusé (population en grande souffrance, impossibilité d’accueillir de nouveaux arrivants dans une zone de population mouvante, 4 niveaux de mater dans une seule classe..)

  • Jumilhac : Pas d’ouverture, pour l’administration une organisation pédagogique est possible qui permettrait à la fois l’accueil des TPS et d’avoir des classes avec des effectifs corrects… L’organisation pédagogique prévue concerne un redéploiement sur l’ensemble du RPI Jumilhac - St Paul La Roche.

II. Affectations

  • A Périgueux 2 compléments de décharge de direction sont affectés : l’un de 17% sur Maurice Albe (travaux), l’autre de 13% Clos Chassaing (fusion).

  • 2 départs et 2 démissions sont intervenus pendant l’été, et des collègues ont été nommés à titre provisoire sur les postes concernés ainsi que sur les postes entiers et fractionnés restés vacant après les différentes phases de mouvement.

  • Nous avons fait remarquer qu’il n’était pas normal que des affectations aient pu être changées depuis le 13 juillet et que les collègues ne l’apprennent que quelques jours avant la rentrée. Madame Lebrun, nous explique que cela a été fait pour mieux coller aux souhaits exprimés par les collègues dans leurs courriers et contacts avec les services et qu’ils ont normalement été avertis avant le 26 juillet (début de ses congés..). Nous nous accordons avec les services sur le fait que nous veillerons à améliorer la chaîne d’information dans ce type de circonstances.

  • Allègements de service : le rectorat n’attribue à la Dordogne qu’un poste pour les assurer. Cela permet de ne satisfaire que 4 demandes à 25% d’allègement. C’est insuffisant au regard des besoins.

  • ASH Cette année encore il y a des « glissements » sur certains postes. Madame Laporte nous annonce un probable groupe de travail pour clarifier les affectations dans ce secteur. Par ailleurs, le poste de psychologue de Nontron reste vacant car aucun psychologue du département ne l’a demandé. Le secteur sera couvert cette année en redécoupant les secteurs des autres collègues (effet domino), une implantation provisoire est aussi actée sur Périgueux Sud pour renforcer ce secteur où il y a aussi une absence longue.

III. Ineat/exeat

  • Rapide bilan qualitatif : Le solde de +8 entrées pour 12 arrivées et 4 départs.

  • 2 départs ont eu lieu pendant les vacances : un collègue pour travailler auprès d’une préfecture, l’autre sur des critères sociaux graves.

  • Ce solde est celui qui était alloué à notre département par le Recteur. Il n’y aura plus de départ cette année…

IV. Questions diverses

  • Remplacement

    • 25 ETP de remplacement sont absorbés par les ajustements de rentrée, il reste 123 remplaçants disponibles, mais cette disponibilité n’est pas harmonieusement répartie sur le département et la circonscription de Bergerac Ouest n’a plus que 5 remplaçants à sa disposition…

  • Rythmes scolaires et remplacement

    • la circulaire qui existait quand il y avait 2 voire 3 calendriers dans le département va être réactivée. Les remplaçants devront compter leurs heures hebdomadaires dans un tableau fourni par l’administration. Les remplaçants rattachés à des écoles en 4 jours pourront être appelés à remplacer des mercredis matins, mais les services s’engagent à les prévenir au moins avant le mardi midi la veille pour qu’ils puissent s’organiser. Attention dans le comptage des heures si vous embauchez à 8h30 dans votre école de rattachement et allez remplacer dans une école qui fait 9h-midi votre matinée à compter est 8h30-midi. En cas de problème appelez la section du SNUipp-FSU !

  • Bilan des emplois

    • La Dordogne serait en ce début d’année juste à l’équilibre personnel/emplois. Mais il est difficile de l’affirmer avant le bilan des payes de septembre. C’est pour pouvoir atteindre cet équilibre que 8 PE stagiaires supplémentaires ont été recrutés.

  • PES

    • PES 2016/17 : 7 PES ont été auditionnés par le jury en juillet : 3 licenciements ont été prononcés et 4 renouvellements (une collègue a démissionné).

    • Les collègues PES recrutés après la Toussaint 2016 finiront leur formation sur les mêmes modalités que l’année dernière (15jours/15 jours) jusqu’au jury qui statuera sur leur titularisation (fin octobre) ils seront ensuite sur leur poste à plein temps. Ils sont pour l’instant complétés par des remplaçants.

    • PES 2017/2018 : Ils sont 62 dans le département sur le même rythme de formation que l’année dernière : 2 par poste avec alternance 15jours en classe, 15 jours à l’ESPE.

  • Application des accords PPCR.

    • Le reclassement dans les nouvelles grilles devrait être fait prochainement.

      L’administration devrait être dotée d’une application informatique pour ce faire, qui n’est pas encore tout à fait au point certains cas devant être traité « manuellement ».

    • Il en va de même pour lister et avertir les collègues qui seront concernés par les rendez-vous de carrière (6ème, 8ème et 9ème échelon classe normale). Les IEN n’ont pas encore eu de formations sur le contenu des rendez-vous de carrière Les critères de passage à la Hors classe ne sont pas encore définis…

  • Direction d’école, charge de travail et aide administrative

    • Toutes les écoles ne bénéficiaient pas d’un emploi aidé dédié à l’aide administrative et nous avons toujours défendu l’idée de la création d’un réel corps de personnel recruté et formé pour une aide aux taches administratives des écoles. La façon dont les emplois ont été supprimés et la brutalité à laquelle les personnes ont été confronté ont choqué les collègues.

    • L’inspectrice d’Académie et Monsieur Griffoul nous font savoir qu’ils veilleront à ne pas surcharger la barque par des enquêtes inutiles ou venant faire doublon. Monsieur A1layrac signale qu’il a mené un travail avec des collègues chargé-es de direction sur le contenu des boites mail institutionnelles et que de son point de vue on peut encore faire des progrès dans le domaine en rationalisant encore les circuits d’information. Certains partenaires s’adressent directement aux écoles pour obtenir des informations qui sont déjà remontées à l’IA et qu’elle pourrait donc fournir (ex gendarmerie qui demande le nombre de classes, d’élèves etc..)

  • Un appel à candidature devait être lancé pour préparer la vacance d’un poste A au SESSAD de Boulazac.


 

6 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.