www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : CTD, CDEN, carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
6 novembre 2016

Compte rendu CTSD DU 3 novembre 2016

CTSD DU 3 novembre 2016

  • secrétariat adjoint SE-UNSA
  • déclaration UNSA
  • déclaration FSU ici
  • adoption des PV des CTSD du 8 février 2016, du 4 mars 2016 du 18 mars 2016.

Réponse de la Dasen

Difficultés à répondre car les entrées sont de 3 niveaux : nationales, académiques et départementales. Il faut anticiper encore plus, nous savons depuis plus de 30 ans que les système éducatif est inéquitable.

Écouter les personnels oui mais il faut faire avec les parents, les médias.

Ne va pas répondre à l’attractivité du métier, du territoire etc….

Nous voulons un réseau scolaire structurant et structuré, nous sommes d’accord avec ceci.

La loi de finance n’est pas de notre fait et nous essayons de façon la plus équitable et transparente de répartir les moyens. Nous avons fait le choix de poser le diagnostique. Les mêmes causes les mêmes problèmes ont les mêmes effets.

Deux points sont inquiétants :

la baisse démographique scolaire alors qu’il y a une hausse démographique par ailleurs les résultats scolaires des élèves.

« Je ne peux pas revenir sur vos propos la réforme est en deçà il aurait fallu aller beaucoup plus loin.  Les écarts sont à tous les niveaux élèves, enseignants, IA. Il y a des établissements qui avaient bien anticipés et ….. Il faudrait que l ’école retrouve son climat structurant concernant le climat scolaire. »

L’administration nous présente alors en séance des graphiques « pour positionner son angle de travail » :

L’évolution démographique :

  • Premier degré public
    • près de 2000 élèves en moins en 9 ans
    • Depuis 2011 6% des élèves en perte

Carte des augmentations des effectifs par commune :

Le secteur urbain ou rural n’est pas plus favorisé qu’un autre. 75 % des élèves sont dans des communes de -5000 habitants L’urbain perd surtout en maternelle.

Sur la rentrée 2016 : baisse importante en maternelle

  • Scolarisation des 2 ans :
    • entre 2011 et 2016 : +62 scolarisations mais par contre – 189 enfants de 2 ans sur le département.
    • Nous en sommes à 17 % de scolarisation des enfants de 2 ans. Sur les 3 ans - 361 naissances

Sur la scolarisation des élèves en élémentaire :

  • Baisse depuis 2011 au lieu de 2013 car à cela s’ajoute le flux de population.
  • Augmentation de la fluidité des parcours

DASEN :

  • A cette rentrée on n’a pas touché au P/E car déjà bon mais on a augmenté le nombre de conseillers pédagogiques et de remplaçants.
  • Maintenant on va travailler la pré orientation des enfants en classe de sixième SEGPA c’est à dire qu’ ils sont en 6ème normale avec un parcours adapté.
  • On va vers une individualisation des parcours.
  • Toutes les études montrent que maintenir des élèves c’est perturber le travail sur la cohésion sociale.

Privé :

  • Le tableau nous montre un pourcentage stable.
  • Si le pourcentage d’élèves scolarisés dans le privé sous contrat reste stable à 6 %, le privé hors contrat gagne 1 % ( soit 103 élèves ), il n’existait pas avant 2011.

Pour la FSU :

On note que malgré la baisse démographique le privé gagne près de 200 élèves alors que le public perd 1800 élèves. Le privé ne subit pas de perte d’effectif malgré la baisse démographique du département. Si ses effectifs restent stable cela signifie que sa part augmente par rapport à l’enseignement public. Par ailleurs l’enseignement privé hors contrat correspond principalement aux maternelle tendance Montessori qui ont été ouvertes ces dernières années parfois à des endroits où le service public a disparu…

Second degré :

Présentation des résultats de taux de réussite aux différents examens

Questions de la FSU :

  • Boulazac : création pour la première fois en Dordogne d’une classe à horaire aménagé cirque quand est-il ?

DASEN

  • 42 demandes CM1/CM2 : les enfants ont été choisi par rapport à la mixité sociale et scolaire par les IEN. Ils sont 24 élèves la classe est pleine et les familles se sont engagées à poursuivre la scolarité au collège Montaigne qui continuera cette classe à horaire aménagé en sixième.

Remarque de la FSU :

  • Nous sommes inquiets pour les secteurs scolaires de Belves et Nontron qui n’ont pas de psychologues. Peut-être faut il penser à redécouper le secteur de Belves car cela fait deux ans qu’il est vacant et le département compte un certain nombre de psychologues qui n’exercent pas. carte scolaire

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.