www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : CTD, CDEN, carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
4 novembre 2015

Compte rendu CTSD bilan de rentrée 3 nov 2015

Présents 

  • Administration, FSU, UNSA

Déclarations

  • Notre déclaration liminaire ici

  • Réaction DASEN à notre déclaration :

    • Madame la DASEN est d’accord : on doit évaluer les actions.

    • Par contre concernant le calcul des effectifs, chaque situation a des inconvénients.

    • Dans le premier degré on va arriver à des effets seuils alors soit on anticipe, soit on subit.

    • Dans un territoire en baisse démographique, il y a de la place partout, les parents d’élèves et la justice font bouger le cadre ce sont ces 2 acteurs qui fixent les bornes.

    • Comment faire évoluer le dynamisme dans le rural ? Il nous faut des moyens.

    Bilan de rentrée premier et second degré

Concernant le premier degré

Effectifs

  • Baisse massive des effectifs -448 ( 192 de plus que ce qui était prévu), c’est encore très important.

  • Sur le réseau scolaire 11 écoles de moins à la rentrée 2015 : volonté de certains maires de faire des fusions, des fermetures à cause de la baisse d’effectifs. Les maires souhaitent parfois une évolution des structures en raison du nombre d’élèves moins important.

  • Certaines familles veulent la scolarité sur même site donc les maires y réfléchissent pour regrouper les écoles et créer un bassin de vie. C’est une approche territoriale.

Les structures à la rentrée

  • Nombre important d’école à 1 et 2 classes (49, 8 %)

  • 5, 8 % plus de 6 classes.

  • Notre tissu scolaire reste avec un maillage important , il faut continuer à travailler avec les élus. Il faut étudier par secteur avec les élus la possibilité de regrouper les classes sur un même site de manière raisonnable sans former de gros groupes. Il faut aussi combiner avec les changements de compétences en fonction de l’organisation territoriale.

  • Le SNUipp-FSU signifie ses inquiétudes quant à la prochaine carte scolaire.

Tissu scolaire

  • Moratoire sur le tissu scolaire est demandé par l’Etat et la DASEN essaie de « pousser » le recteur à le faire.

  • Différence entre le rural et l’urbain :

    • Si on regarde les communes de plus de 5000 habitants on constate une baisse de 73 élèves. Le territoire entier est touché, il n’y a plus des zones comme les années précédentes.

    • Les effectifs de Bergerac sont stables. Périgueux perd 52 élèves, sur le Grand Périgueux on est à -140 élèves. Les écoles privées elles gagnent + 59 élèves. Dans le grand Périgueux, si l’on regarde le public « touché » les écoles maternelles et élémentaires sont touchées de manière égale, beaucoup d’élèves partent et peu arrivent.

    • Dans le rural, « l’amorçage » avec les élèves entrant en maternelle est faible.

CLIN

  • Le SNUipp24 est inquiet quant au devenir des CLIN

  • Pour l’administration il faut appliquer la circulaire de 2012, qui veut que les enfants du voyage soient inclus dans les classes en fonction de leur âge. Il faut aussi revoir la répartition des moyens alloués pour plus d’équité car les CLIN ont de moins en moins d’élèves et de grosses aires d’accueil doivent ouvrir dans le Nord du département.

  • Pour le SNUipp c’est une lecture restrictive de la circulaire.

  • L’administration ne souhaite pas évoquer cela à présent mais lors de la carte scolaire à venir.

Concernant le second degré

Collèges

  • baisse de 184 élèves, 11 divisions ont été fermées, on aurait pu fermer plus.

  • La DSDEN à sorti les SEGPA et ULIS pour voir les H/E réels.

Pour les SEGPA

  • La FSU remarque qu’une fois de plus dans les documents fournis par l’administration ,il n’y a pas les effectifs par sections et par établissement, le travail syndical de contrôle et suivi ne peut être effectué correctement.

  • LA FSU est inquiète sur l’orientation en 6ème SEGPA qui semble en baisse depuis des années.

  • L’administration nous informe que cette année il y a 2 élèves de plus en 6ème SEGPA, la baisse se situe en 5ème et 3ème SEGPA ,la DSDEN s’engage à fournir les données chiffrées.

Autres questions

Pour les ITEP 

  • Pour la FSU : le nombre de place limité ne permet pas d’accueillir les enfants dont l’orientation a été décidée par la MDPH et donc ces élèves sont maintenus dans les classes ordinaires ce qui pose problème pour nos collègues et leurs élèves.

  • La DASEN rencontre les dirigeants de la MDPH et l’ARS pour essayer de voir quelles peuvent être les solutions, elle est consciente du problème.

PMQC

  • SNUipp-FSU : Comme nous arrivons à la fin des 3 ans de l’expérimentation du PMQC, une évaluation est en cours (même si aucune évaluation initiale n’a été effectuée) quelles vont être les conséquences de cette évaluation sur les postes et sur les personnels ?

  • DASEN :

    • Si le PMQC ou le PE a été efficient il pourra être reconduit. Les équipes ont donné un diagnostique sur les compétences les moins acquises par les élèves, nous faisons confiance aux équipes.

    • Le PMQC pourra être redéployé sur un autre secteur si les besoins ne se font plus sentir.

    • La priorité sera donnée aux secteurs les plus en difficulté.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.