www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : ASH et spécialisés 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
22 mai 2015

PE exerçant en segpa, EREA et Ulis Point sur les heures de coordination-synthèse et IMP

Heures de coordination et de synthèse :

Le ministère a tranché concernant les heures de coordination-synthèse des PE de SEGPA, EREA et Ulis : elles continueront à être perçues sous forme d’heures supplémentaires (circulaire n° 74-148 du 19 avril 1974 modifiée) et ne seront pas fondues au sein des Indemnités pour Missions Particulières - IMP

Extrait de la circulaire n° 2015-058 du 29-4-2015 qui en fixe les attributions et le montant

« En revanche, le dispositif de rémunération en heures supplémentaires des heures de coordination et de synthèse effectuées par les enseignants (Erea),/ (Segpa)/ (Ulis) reste défini par la circulaire n° 74-148 du 19 avril 1974 modifiée Ainsi, à l’exception des heures de coordination et de synthèse en Erea, Segpa et en Ulis, les heures postes, les HSA et les HSE ne doivent être utilisées que pour rémunérer des heures de face-à-face pédagogique »

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html ?cid_bo=87297

Cette clarification correspond à une première demande portée par le SNUipp-FSU auprès du ministère. Mais, le sujet des heures de coordination-synthèse n’est pas clos pour autant. Les discussions sont pour l’instant bloquées. Les propositions ministérielles faites en novembre de transformer les heures de coordination de synthèse en un forfait -pouvant conduire à une perte séche de près de 800 euros pour certains PE- étaient inacceptables. Elles avaient essuyé un refus ferme du SNUipp-FSU avec les autres organisations syndicales. Le SNUipp-FSU demande que les discussions reprennent au plus vite.

Il revendique :

    • la révision du mode de calcul de ces heures qui aujourd’hui est en défaveur des PE et son augmentation pour atteindre le montant des certifiés et autres agrégé-es. Le paiement actuel ne se fait qu’à la hauteur de seulement 66% des heures effectuées.
    • la révision de la circulaire de 1974 sur la répartition des heures entre les PE exerçant en 6ème-5ème et celles et ceux exerçant en 4ème-3ème : chaque PE doit percevoir deux heures hebdomadaires d’où la nécessité d’abonder l’enveloppe annuelle des heures de coordination-synthèse pour chaque SEGPA-EREA.

IMP

Les personnels de SEGPA-EREA peuvent postuler sur les missions ouvrant droit au versement des IMP.

  • Coordonnateur de cycle d’enseignement
  • Référent culture
  • Référent pour les ressources et usages pédagogiques numériques
  • Référent décrochage scolaire
  • Tutorat des élèves dans les classes des lycées d’enseignement général et technologique et des lycées professionnels
  • Toute mission d’intérêt pédagogique ou éducatif

Reste à savoir qui décidera de la légitimité de tel ou tel collègue destinataire de l’IMP : toute mission d’intérêt pédagogique ou éducatif ? On voit bien ici le poids des chefs d’établissement dans leur gestion autonome voire arbitraire des personnels et de leurs rémunérations. Ainsi, Le SNUipp-FSU appelle déjà les collègues à être vigilants sur ces dispositifs.

Le Secteur Educatif-ASH

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.