www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : Entrer dans le métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 avril 2015

Compte rendu Conseil de formation (formation des PES)

Conseil de formation n° 2

Mercredi 8 avril 2015 de 9h00 à 11h00

DSDEN 24

Représentants de la DSDEN24

  • Marie-Christine BASSAGET CPC - Alain GRIFFOUL IENA

Représentants du SNUIPp-FSU24

  • Sabine Loubiat Fouchier – Vincent Perducat

Représentants du SE UNSA


Les points suivants ont été abordés :

  • Objectifs du plan de formation

  • Les actions de formation réalisées

  • La formation des PES

  • La formation ouverte à distance

  • Les axes du plan de formation

    Objectifs du plan de formation :

3 axes sont dégagés

  1. accompagner les enseignants dans la mise en œuvre de la politique éducative 

  2. renforcer leurs compétences professionnelles tant pédagogiques que didactiques

  3. engager les enseignants dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel : tout ne peut pas venir de l’Institution : la formation professionnel est aussi personnelle

Remarque SNUipp-FSU24 : pour nous si la formation professionnelle peut avoir des aspects individuels et personnels elle ne peut se faire que sur du temps professionnel.

Actions de formation continue

Les actions de formation réalisées (statutaire en temps remplacé)

  • Directeurs nouvellement nommés à titre définitif : 3 semaines de formation (périodes 2 et 3)

  • CAPA-SH : 12 semaines de formation réparties sur l’année

  • DEPS : 14 semaines de formation réparties sur l’année


Les actions de formation réalisées ( non statutaire et en temps remplacé)

  • dispositif « plus de maître que de classes » : 3 jours sur l’année scolaire (périodes 1, 2 et 5)

  • dispositif « scolarisation des enfants de moins de 3 ans » : 3 jours sur l’année scolaire (périodes 1, 2 et 5)

  • PES 2013-2 : (temps plein en classe) : accompagnement à l’entrée dans le métier : 2 semaines de formation 1er trimestre à l’ESPE

SNUipp-FSU24, la formation organisée pour les PES ne concerne au mieux qu’un cycle car il sont restés sur le même poste toute l’année, l’an prochain lorsque ces collègues seront T1, ils ne seront pas forcément dans le même cycle. ..

Quel accompagnement est prévu pour eux ?

Réponse administration : les T1 auront une semaine de formation en fonction du cycle dans lequel ils seront nommés.....

Les actions de formations non statutaires (en temps non remplacé)

  • Salon des ressources éducatives numériques (Canopé) : ½ journée en période 1

  • Devenir formateur : préparer les épreuves du CAFIPEMF : 3 ½ journées périodes 2 et 4

  • Tuteurs PES (ESPE) : 2 jours périodes 1 et 2

  • Formation de formateurs (ESPE et Canopé) : 2 jours périodes 4 et 5

  • Formation des groupes départementaux (ESPE et Canopé) : 2 jours répartis sur l’année

Nombre de journées par stagiaires au 18/03 /2015 :

  • ASH statutaire : 58 jours

  • Directeurs : 11 jours

  • PES : 8 jours

  • ASH non statutaire : 5 jours

  • ASH non SPE : 4 jours

  • PNF ( plan de formation nationale) : 2 jours

  • formation des formateurs 1 jour

  • Groupes de travail départ : 1 jour

  • ENT Aliènor : 0,5 jour

Actions de formation :

Sur le temps des animations pédagogiques et utilisant des parcours hybride ou à distance (Magistère)

  • « Se former à distance » pour tous les collègues n’ayant pas effectué ce parcours de formation en 2013-2014 (1h à distance)

  • « Enseigner le calcul mental » (6h à distance et 3 h en synchrone)

  • « Apprendre à comprendre au C3 » (6h à distance et 3h en synchrone)

Actions de formation :

Sur le temps des animations pédagogiques et utilisant des parcours hybrides ou à distance Magistère ou d’autres parcours FOAD

  • « Les TICE au service des apprentissages (3h à distance)

  • « Enseigner les langues vivantes » (3h à distance)

  • « Situations d’apprentissages en EPS » (3h à distance)

Pour l’administration le bilan Magistère est plutôt positif…

Nous faisons remarquer que le forum n’est pas vraiment utile dans de nombreux cas et que son utilisation ne devrait pas être prise en compte pour l’avancement du parcours.

De plus Magistère comporte aussi de nombreux aspects intrusifs et permet de savoir qui est connecté, quand… Il n’est peut-être pas utile que l’administration sache qui est insomniaque ou qui travaille le dimanche au lieu d’aller aux champignons…

Enfin beaucoup de collègues nous ont fait remarquer que les temps les plus appréciés de ces formations à distance étaient les temps en « présentiel » !!!

Formation initiale

Deux collègue PES (PES 2013-2 et PES 2014 ) sont présentes au conseil de formation afin de faire un bilan sur cette année :

Pour PES 2013-2 (temps plein en classe) :

sur 34 PES 2013-2 seul 7 collègues ont répondu.

  • Les points positifs :

    • Le retour en formation c’est fait par cycle

    • Session en activité avec des situations concrètes

    • Bons suivi des CPC et des PEMF

  • Les points négatifs :

    • Le stage de pré rentrée (fin août) est trop théorique. Il faudrait qu’il soit plus orienté sur les disciplines artistiques et EPS ( comment les intégrer dans l’emploi du temps ?), sur les gestes professionnels et comment faire des programmations, progressions par exemple. En bref des outils concrets qui servent à prendre la classe rapidement.

    • Découpage des sessions

PES 2014 (mi-temps en classe) :

ils sont « jetés » en classe, même s’ils ont fait un M1 MEF (seulement 2 semaines en classe).

  • La semaine est trop lourde même s’il y a eu une amélioration au 2nd semestre : la classe à gérer à mi-temps + emploi du temps à l’ESPE.

  • La pression ESPE est importante : par exemple 13 devoirs à rendre pour le S4 et les évaluations sont abstraites.

  • L’absence de concertation entre l’ESPE et la DSDEN font que la pression sur les collègues PES est trop forte et crée de la souffrance au travail. De plus, les conseils et les attentes des formateurs ESPE sont différents de ceux des PEMF/CPC.

  • La formation proposée à l’ESPE n’est pas en lien avec les pratiques professionnelles.

Pour le SNUipp-FSU, même si l’apport théorique est important, il n’aide pas les collègues PES qui sont directement mis en classe et ont besoin de réponse pédagogique pour gérer la classe. La formation dans l’état est à repenser.

  • Le tronc commun est trop théorique et non adaptés aux PES (il s’adresse davantage aux PLC).

  • Le parcours adapté s’adresse uniquement aux collègues déjà titulaire d’un M2 SMEF. Que proposer aux étudiants titulaires d’un M2 autre que SMEF et aux étudiants dispensés ?

  • Quel est l’intérêt d’un mémoire de recherche trop lourd. Ne serait-il pas plus intéressant de réaliser un rapport de stage puisque ces collègues sont en mi-temps classe.

Réponse de l’ESPE : validation du M2 (universitaire) implique un mémoire de recherche même s’il serait plus judicieux de faire un mémoire professionnel.

  • Il serait bien de prévoir une observation dans les classes sur tous les cycles et de créer un temps d ’échange entre les PES et les formateurs pour préparer la classe, pour travailler en groupe et mutualiser.

Il serait bien pour la future formation :

  • Une présence plus importante des PEMF

  • Des sessions plus interactives avec un lien plus important avec les pratiques : observation dans les classes

  • Stages PRAC

  • Plus de disciplines artistiques (il y a un gros manque au niveau de la formation)

Le directeur de l’ESPE est intervenu pour présenter un projet de nouvelle maquette concernant la formation des collègues PES. Ce projet est en discussion et pas encore acté :

  • Concernant la période 1 :

    • 2 journées en responsabilité en classe puis une journée en PRAC et une journée à l’ESPE mais c’est toujours en discussion au niveau académique.

  • Pour les autres périodes :

    • 2 journées en classe, une journée libérée et une journée à l’ESPE.

  • Il y aurait un allongement de l’année universitaire jusqu’au mois de juin : actuellement le calendrier est trop court.

  • Concernant le mémoire de recherche :

    • le tuteur de mémoire sera un enseignant chercheur, ce sera donc la même organisation que l’an passé . La nouvelle maquette s’oriente toujours vers la masterisation. Pour l’ESPE l’obtention du M2 est le but de l’année…

  • Concernant le suivi des collègues PES :

    • moins de visite et plus de lien entre ESPE et DSDEN, éventuellement des visites communes.

    • La grille d’évaluation sera commune.


Pour la rentrée prochaine (PES 2015), il y aura 18 collègues. Se rajoutera les collègues en prolongation de scolarité (6 ou 7)

Les priorités de la la formation 2015/2016 au niveau national : 9 priorités

  1. Former en alternance les nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l’éducation et valoriser l’accompagnement par les tuteurs de la formation de formateurs

  2. Accueil et scolarisation des enfants de moins de 3 ans : les missions de l’école maternelle

  3. Maîtrise des savoirs fondamentaux à l’école, appropriation des nouveaux programmes et évaluation des acquis dans le cadre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture

  4. Accompagnement du dispositif « plus de maîtres que de classe » et mise en place du conseil école / collège

  5. Formation à la laïcité : lutte contre les discriminations, éducation à l’égalité entre les filles et les garçons

  6. Mise en place des dispositifs en faveur de la réussite éducative : rythmes scolaires, activités pédagogiques complémentaires, nouvelle politique de l’éducation prioritaire, élèves en situation de handicap, accueil des élèves allophones

  7. Prévention de la violence : climat scolaire, gestion de classe

  8. Mise en place du parcours d’éducation artistique et culturel de l’élève

  9. Utilisation du numérique à l’école primaire : évolution des pratiques, ingénierie de l’accompagnement dont le tutorat et la formation ouverte à distance (FOAD)

Les axes de la formation 2015 /2016 retenus en Dordogne : 5 priorités

  1. Appropriation des nouveaux programmes de l’école maternelle

  2. Développement de l’utilisation du numérique à l’école

  3. Mise en place des dispositifs en faveur de la réussite : nouvelle politique de l’éducation prioritaire (REP)

  4. Accompagnement des dispositifs « plus de maître que de classes » : année 3 : évaluation du dispositifs

  5. Accompagnement de l’entrée dans le métier des professeurs néo-titulaires : 4 journées de formation pour les T1 sur du temps remplacé et non sur les 18h d’animation pédagogique .

     

25 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.