www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : Archives  / Autres 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 septembre 2012

Usage du numérique : mauvais bilan pour le plan DUNE.

Selon l’Inspection générale qui a produit un rapport sur sa mise en œuvre, aucun des objectifs assignés en 2010 au plan de Développement des usages du numérique à l’école n’a été atteint. Les IG préconisent « la poursuite » et « l’achèvement » du plan DUNE.

« Un plan qui innove dans sa conception, mais dont les conditions d’élaboration et de pilotage au niveau national obèrent les chances de réussite ». En une tête de chapitre, tout est dit ou presque. L’inspection générale a remis au ministre en juillet dernier son rapport « sur le suivi de la mise en œuvre du plan Développement des usages du numérique à l’école » (DUNE). Un rapport rendu public début septembre et qui dresse un triste bilan du plan lancé par Luc Chatel en 2010. Alors que cinq axes prioritaires avaient été définis, les inspecteurs constatent qu’aucun de ces objectifs n’a été atteint. Le plan entendait « faciliter l’accès à ces ressources numériques de qualité », « former et accompagner les enseignants pour l’usage du numérique afin de favoriser l’évolution des pratiques pédagogiques », « généraliser les services numériques et environnement numériques de travail », « relancer le partenariat avec les collectivités » et, « former les élèves à un usage « responsable » et « citoyen » des technologies de l’information et de la communication ».

JPG - 32.4 ko

Les collectivités laissées de côté

Pour l’Inspection, « la lenteur des arbitrages en a retardé le démarrage » alors que le plan « répondait à une attente ». Le rapport pointe une « concertation tardive avec les représentants des collectivités », partenaires essentiels pour le financement de l’équipement des écoles et des établissements, ce qui « n’a pas permis de conclure les conventions cadres nationales qui auraient facilité le développement des partenariats locaux ». Le document insiste aussi sur l’inadéquation des ressources proposées avec les besoins exprimés par les enseignants. Sur ce dernier point, le rapport souligne la méconnaissance des ressources disponibles, les difficultés d’accès à ces ressources ainsi que la diversité et l’hétérogénéité de ces dernières.

Pour des ressources numériques adaptées à la classe

Dans le cadre de la concertation sur la « refondation » de l’école, le SNUipp a pu de son coté faire valoir ses observations. Le travail des enseignants est d’adapter leurs pratiques au contexte et à la réalité de la classe. A ce titre « chaque enseignant doit pouvoir mettre à sa main les ressources numériques, comme n’importe quel outil » a-t-il ajouté. Appelant à « la conception d’outils souples et modulables qui permettent aux maîtres et à leurs élèves de pouvoir jouer avec des ressources, de reconstruire des notions en réutilisant des contenus, en ajoutant du texte, du son, de la vidéo ; bref en utilisant les possibilités propres au numérique », le SNUipp a fait part de ses priorités en terme de ressources numériques : « proposer aux enseignants une offre organisée », les former « à la création et au choix d’outils pertinents dès la formation initiale », et « inciter les éditeurs publics ou privés à proposer une offre adaptée conçue avec l’expertise du terrain ». Des propositions proches des préconisations faites par les six inspecteurs rédacteurs du rapport qui fixent comme objectif prioritaire « la poursuite et l’achèvement de la mise en œuvre du plan DUNE » qui souffre davantage à leurs yeux d’un problème de mise en œuvre que de conception.

Lire aussi :
  Le rapport sur le suivi de la mise en oeuvre du plan DUNE

 

19 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.