www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Dordogne

Vous êtes actuellement : Archives  / Autres 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
10 mai 2011

Et l’école publique, Monsieur Fillon ?

Le gouvernement continue sa croisade contre l’Ecole publique. Alors que le premier ministre a remis les lettres de cadrage à ses ministres confirmant « grosso modo » la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux pour le budget 2012, dans le même temps, il distribue des cadeaux à l’enseignement privé. François Fillon et l’enseignement catholique ont conclu un accord concernant le transfert de 4 millions d’euros au budget de l’Education nationale en faveur du privé pour la rentrée 2011.

Concrètement, les écoles confessionnelles pourront compter sur 200 postes d’enseignants supplémentaires. L’enseignement public qui connaît également une augmentation du nombre d’élèves devrait bénéficier d’une dotation de 800 postes si l’on appliquait à la lettre la répartition 80% pour le public et 20 % pour le privé. Il est particulièrement scandaleux que les élèves de l’enseignement public soient laissés pour compte alors que, par ailleurs, l’enseignement public concentre toutes les zones d’éducation prioritaire.

Le SNUipp-FSU dénonce cet arbitrage partisan et injuste du premier ministre. Ce qui est possible pour le privé, devrait l’être pour l’école publique, et ce, dès maintenant. Le SNUipp-FSU appelle les enseignants des écoles à participer à la journée d’action du 18 mai devant le ministère. Lors de ce rendez-vous national, des délégations d’écoles en provenance de toute la France se feront les porte-voix de l’Education publique. Il est urgent de changer de cap en matière de politique éducative.

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

Pour nous contacter :

SNUipp-24, Bourse du travail,

26 rue Bodin

24029 PERIGUEUX cédex

Tel : 05 53 08 21 25

Mail : snu24@snuipp.fr

FAX : 09 71 70 52 52


©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Dordogne, tous droits réservés.